TORTILLER


TORTILLER
v. tr.

Tordre à plusieurs tours; il ne se dit qu’en parlant des Choses souples, comme le papier, la filasse, le ruban, etc. Tortiller du ruban, une corde, un cordon, du papier. Tortiller des cheveux.

Il s’emploie aussi intransitivement et signifie Chercher des détours, des subterfuges. Cet homme ne fait que tortiller dans les affaires. Il ne faut point tant tortiller, il n’y a pas à tortiller, il faut aller droit. Il est familier.

Tortiller des hanches, Marcher avec un mouvement, un balancement trop marqué des hanches. Il est familier.

SE TORTILLER se dit des Serpents et des vers qui se tordent, qui se replient sur eux-mêmes. Voyez comme ce serpent se tortille. Cet homme se tortille comme un ver.

L'Academie francaise. 1935.